Historique

En 1160, le prieuré de l'Abbaye de Carluc est édifié à Redortiers. Le village fortifiéfut ensuite cédé à l'Abbaye de Montjamour, création des seignuers de Simiane. Contadour en forme de goulet était fréquenté par des immenses troupeux de moutons en transhumance (le contadour est l'endroit où l'on compte les moutons), à tel point que Redortiers le Contadour comptait 500 habitants dans la moitié du XIXième siècle...

Les Alpes de Haute Provence ont inspiré à toutes les époques, les écrivains et les artistes par la plénitude de leurs paysages.
N 1920, Jean Giono alors employé de banque à Manosque, découvre les paysages de la haute Provence, et ses villages dépeuplés... Le jeune écrivain accompagne le garde-champetre chargé de fermer la mairie de Redortiers, village qu'il rebaptisera "Aubignane" dans le roman qu'il publia en 1930 : "Regain".
Ce chef d'?uvre, pour lequel il reçut le prix Northcliffe, fut adapté quelques années plus tard au cinéma par Marcel Pagnol, avec pour comédien principal, Fernandel. La société de film Marcel Pagnol, acquiert également des droits exclusifs sur l'adaptation cinématographique de : Un de Baumugnes, Jean le Bleu, Colline, Serpent d'étoiles...

Les rencontres de Contadour

Entre 1935 et 1939, Jean Giono réunit ses amis à Contadour dans de vieilles bâtisses inhabitées, pour vivre la Haute Provence, et suivre ses idées écologistes et pacifistes. Il écrit "les vraies richesses", publie "Que ma joie demeure" et écrit Lucien jacques et Jean Lescure plusieurs articles pacifistes et écologistes dans "Les cahiers de Contadour".
Pour eux : "Ce monde idéal, rêvé par tous, est enfin réel, au milieu des collines, des forêt de pins, de la lavande et des hautes herbes. Les quelques jours que durent ces réunions permettent de quitter la vie trépidante menée d'ordinaire par le groupe, composé principalement d'intellectuels parisiens : c'est l'opposition avec la vie simple et pure à la campagne, l'artisanat et la ville avec ses usines et ses machines-outils qui détruisent l'homme.

Jean Giono à rédigé de nombreux essais dont voici un extrait : "Tout au long du XIXeme siecle et pendant la première partie du XXeme siècle, les villages de Hautes Provence et du Dauphiné se sont dépeuplés. Certains comme Redortiers (Canton de Banon) qui avaient eu en 1750 sept notaires, ne sont plus aujourd'hui qu'une tâche blanche sur les contreforts de la montagne de Lure".

Domaine d'Aubignane - Redortiers Le Contadour - 04150 Redortiers (Provence)